D’un Soleil à l’Autre

Le lieu de l’exposition d’un soleil à l’autre vaut à lui tout seul le déplacement. Si comme moi vous n’avez pas de voiture il y a de forte chance pour que vous soyez obligé de marcher les 2 km entre la base sous-marine de l’arrêt cité du vin du tram B. La base sous-marine commence à apparaître dès le début de cette marche mais il faut vraiment s’approcher pour comprendre la démesure et le gigantisme d’un tel ouvrage. Lorsque l’on se trouve à  ses cotés on mesure l’épaisseur des couches de bétons visant à protéger les
sous-marins allemands pendant la seconde guerre mondiale.

 

 

L’intérieur la base sous-marine est un lieu sombre et lugubre qui se prête bien aux différents jeux de lumière de l’exposition d’un soleil à l’autre. A peine commencé, l’exposition vous plonge dans une obscurité quasi complète. Il est d’ailleurs très facile de se perdre dans avec ces nombreux couloirs étroits et peu éclairés.

 

 

Ce défaut de luminosité a pour but de mettre en enherbe les différents jeux de lumière de l’exposition. L’une des premières œuvres que l’on peut admirer est un laser perçant un grand volume d’eau. On a comme l’impression de voir une « tranche » d’eau tout comme on aurait une tranche de saucisson.

 

La deuxième œuvre qui m’a beaucoup plu fut une série de photo illustrant la surface du soleil. On y aperçoit les dizaines d’éruption solaire d’une puissance inouïe projetant de la matière sur des dizaines de milliers de km de hauteur.

 

 

 

Enfin sur cette dernière œuvre de science-fiction, les artistes Sylve Truyman et Pierre-Jacques Truyman ont imaginé comment la civilisation pourrait évoluer sur un corps céleste.

 

 

 

Étant donné l’obscurité calculée du lieu, les photos ne rendent pas honneur à cette exposition. Il n’est malheureusement plus possible de visiter cette exposition mais d’autres expositions ont lieu régulièrement à la base sous-marine et je conseille à chaque bordelais de s’y déplacer au moins une fois, c’est une expérience unique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *