Calder – Picasso

Qui sont-ils ?

 

De son prénom Alexander Calder, est un peintre et sculpteur américain né le 22 juillet 1898 à Lawnton. Fils d’un couple d’artistes, ses parents dès l’âge de 8 ans lui installent un atelier dans la cave de leur maison californienne où Calder manipule et réalise différentes sculptures. Il suit d’abord des études en génie mécanique puis intègre l’Art Students League de New York. Puis les années qui suivent notamment les années 30, sont pour Calder les plus fertiles et ambitieuses, il produit et voyage énormément. En 1952, il reçoit le Grand prix de la Biennale de Venise, une consécration pour lui. Il réalise aussi le mobile du siège parisien de l’UNESCO en 1958, et à partir de ces années son talent artistiques est reconnu par tous.

 

 

Qui ne connaît donc pas Pablo Picasso ? L’un des plus artistes du XXe siècle, fondateur du cubisme et l’un des piliers de l’art moderne. Picasso est né à Malaga en Andalousie, en Espagne le 25 octobre 1881. Il étudia à l’École des beaux-arts, puis la Lonja et à l’Académie Royale San Fernando de Madrid. En 1901, il adopte le nom de sa mère « Picasso » comme signature, toutes ses œuvres seront ainsi alors signés de ce nom. Les débuts artistiques de Picasso sont symbolisés par différentes périodes, de 1901 à 1904 correspond à sa période Bleue où les tons froids à dominante bleue sont présente dans sa peinture, puis sa période Rose de 1905 à 1906 où ses œuvres sont plus douces que sa période précédente.

Picasso et George Braque sont les 2 représentant majeur du cubisme qui permet créer une nouvelle façon de peindre, par la décomposition des formes et la multiplication des points de vue simultanée sur une même œuvre, cependant la fin de la Première Guerre Mondiale marque la fin du mouvement. Picasso va alors prendre un nouveau tournant dans sa carrière et se tourner vers le Surréalisme.

Alors l’exposition ?

 

Pour la première fois, un musée nous présente une exposition de 150 œuvres de Picasso et de Calder où lorsqu’on compare leurs œuvres, on aboutit à un seul constat : l’exploration du vide a été au cœur de leur création.

Tout au long de l’exposition, entre les peintures de Picasso et les sculptures de Calder, on plonge dans une exposition en mouvement, il a des œuvres accrochés au 4 coins des murs des différentes salles mais aussi étonnement au plafond, ce qui surprend.

 

On monte et on descend pour se diriger vers les autres salles, on explore la vision des artistes par le biais de leurs œuvres sur cette question du vide et défié le mouvement des masses. Calder et Picasso ne la traitent pas de la même manière ce qui rend le parcours intéressant puisque chaque salle est mêlée par leurs perspectives.

Je ne t’en dis pas plus, c’est une exposition à vivre, tu peux voir certaines photos sur Instagram @narthculture, en plus c’est bientôt les grandes vacances donc pourquoi pas y faire un petit tour ? En plus, c’est gratuit pour les moins de 26 ans

 

 

Info pratiques :

Musée Picasso

5 Rue de Thorigny 75003

Ouvert de 10h30 à 18h

Gratuit pour les moins de 26 ans

Jusqu’au 25 août 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *